4.7/5

Les règles du jeu officielles du Baby Foot

On connait tous plus ou moins les règles du football de table : il faut marquer le plus de but à l’adversaire et en encaisser le moins possible. C’est à peu près comme tout sport avec un ballon !
Mais le baby foot qui a pris son essor dans les troquets a aussi une fédération en France et celle-ci a définie comment jouer au babyfoot, ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Pour les amoureux du jeu de café, cela peut déstabiliser mais comme on dit : les règles sont les règles !
Et surtout si vous voulez vous habituer aux parties lors de compétitions et participer à des tournois régionaux voire nationaux, vous devrez vous y faire !

Voici un résumé du règlement simplifié publié par la FFFT (Fédération Française de Football de Table) :

Le but du jeu afin de gagner est de remporter 3 manches sur 5. Dans le cas d’un résultat de 2 manches à 2, la 5ème manche devra être remportée avec une différence de 2 points.

Article 1 : L’engagement au baby foot

Il faut au début de la partie décider de qui va commencer. Il faut donc procéder à un tirage au sort qui pourra prendre l’aspect d’un jeter de pièces à pile ou face ou tout autre procédé que les joueurs accepteront. Ensuite, une fois le vainqueur de ce tirage au sort décidé, l’engagement se fait au niveau des demis avec la balle arrêtée sous les pieds du joueur central.
Dans le cas où l’engagement se fait après un but, le joueur ayant encaissé le but est celui qui bénéficie de l’engagement et qui peut donc poser la balle sous ses demis.

Article 2 : La remise en jeu

Dans le cas d’une sortie de balle du terrain de jeu, la balle est donnée aux arrières de l’équipe qui n’était pas en possession de la balle qui est sortie. Ainsi, si un attaquant rouge, un défenseur rouge ou un milieu rouge frappe et que la balle sort du terrain, la remise en jeu est faite aux arrières bleus.
Dans le cas où la balle est bloquée entre 2 barres à un point mort où personne ne peut l’atteindre, la balle est remise aux arrières du camp où se situe la balle. Et dans le cas d’une balle qui serait bloquée entre les milieux, la balle est redonnée au dernier ayant eu l’engagement.

Article 3 : Le « prêt ? »

Dans un esprit fair play lors d’un engagement ou d’une remise en jeu, celui qui bénéficie de celui-ci doit demander à son adversaire s’il est prêt et attendre que celui-ci réponde qu’il est prêt. Souvent vous entendrez tout simplement « prêt ? », « prêt ! » mais vous pouvez aussi varier et utiliser l’anglais pour changer : « ready !? ».

Article 4 : Les pissettes au babyfoot

Les tirs des ailiers avant (les attaquants des extrémités) en diagonal lorsque les défenseurs et goal sont poussés (ou tirés) à fonds sont autorisés qu’ils soient tirés à gauche comme à droite.

Article 5 : Les reprises au baby-foot

Les reprises sont autorisées aussi bien en double qu’en simple. C'est-à-dire que sont valides les buts lorsque vous déviez une balle qui arrive des demis ou des arrières, lorsque vous la bloquez et que vous frappez immédiatement après. Vous n’avez pas besoin d’attendre que votre adversaire soit prêt pour continuer votre jeu et marquer !! Il en est de même si la balle rebondie après avoir touché les murs du terrain, vous pouvez frapper la balle immédiatement, le tir ne sera pas assimilé à une reprise. Pour résumer, « la reprise » n’existe pas et toute frappe est autorisée avec ou sans contrôle préalable.

Article 6 : Les roulettes au baby-foot

La roulette est autorisée dans une certaine mesure : vous ne pouvez pas effectuer plus d’un tour avant la frappe de la balle ni après la frappe de la balle. Mais cela veut donc dire que si vous faites une rotation de 350° avant de toucher la balle et vous continuer avec encore 350° après la frappe, le tir est autorisé ! Même si comme vous le comprendrez, au total, votre joueur aura fait 700° de rotation… Cela vous permet notamment de réaliser des snake shots.

Article 7 : La gamelle au babyfoot

La gamelle qui est le terme désignant un but dont la balle est entrée dans les cages, a tapé le fond et est ressortie a la même valeur qu’un but normal. A la suite d’un tel but, le réengagement se fait aux demis comme dans le cas d’un but classique. Il n’y a pas de points enlevés ou de double point.

Article 8 : Changement de position

Lorsque vous jouez à 2 contre 2, vous pouvez changer de position au moment d’un engagement ou d’un temps mort. Cela vous permettra d’intervertir vos rôles en passant d’attaquant à défenseur.

Article 9 : Les demis au baby foot

Les buts qui sont marqués des demis sont valables et comptent pour un point. Lorsque les arrières d’une équipe dégagent la balle, l’autre équipe a le droit de bouger les demis comme les autres joueurs. Toutes les techniques de jeu intitulées « rateaux », « sacs » ou encore « brailles » sont autorisées et ne constituent pas une faute de jeu. Dévier la balle de l’adversaire est autorisé même avec les demis.

 

Les interdictions au Football de table

 -     Utiliser des accessoires non-conformes aux règles
 -     Utiliser vos mains dans le baby foot au cours quand la balle est en jeu au cours d’une partie
 -     Faire bouger la table de jeu (volontairement ou involontairement)
 -     Tordre les barres
 -     Toutes les gênes et distractions comme crier, faire des grimaces, donner des grands coups pour créer des chocs avec ses demis ou ses défenseurs, faire vibrer la table, etc…
 -     Avoir une attitude négative, agressive et insultante

Vous pouvez retrouver ces règles de jeu sur le site de la fédération de football de table. Il existe une version simplifiée des règles de jeu de football de table mais aussi une version complète pour être sur de ne rien manquer.

A vous de jouer !