Revenir à l'accueil du blog

Avis, test et comparatif baby foot Bonzini B60 et Petiot Monnayeur Café

Si vous souhaitez un baby foot avec paiement par pièces traditionnel comme on le trouvait dans les bistrots en France il y a une vingtaine d’années, vous pensez probablement au Bonzini B60. En effet, c’est la marque qui vient en tête très souvent, c’était la marque la plus présente dans les cafés avec le René Pierre Compétition. Cependant, de nombreux autres acteurs existaient à l’époque et existent toujours. Petiot (tout comme Stella ou René Pierre) fabrique un modèle de bistrot qui était mis dans les bars et est extrêmement résistant. Ces deux tables proposent des modèles de qualité et ont donc de nombreuses similitudes. Dans cet article comparatif entre le B60 monnayeur et le Petiot Monnayeur Café, nous analyserons les différences et les points communs de ces babyfoot afin de vous permettre de faire un choix et comprendre si oui ou non le Bonzini B60 est toujours la référence en terme de babyfoot de bistrot.

Comparatif baby foot monnayeur de café Petiot et Bonzini B60: 2 grandes marques françaises

Bonzini et Petiot sont 2 marques historiques françaises existant depuis plus de 60 ans. Elles étaient toutes les deux présentes dans les bistrots, les bars et les cafés et c’est sans rappeler de magnifiques souvenirs à jouer des parties interminables à travers les nuages de fumée (à l’époque le norme). Bonzini était présent sur tout le territoire français mais surtout dans la capitale française, Paris, tandis que Petiot était plus réputé dans l’ouest de la France pour le football de table comme pour ses billard. Les produits B60 et Petiot Monnayeur conçus habituellement pour les cafés sont de plus en plus proposés et vendus à des particuliers qui veulent revivre leurs années lycée. Ce changement marquant de clientèle a commencé lors des années 90 permettant au football de table de se populariser tandis que le nombre de bars et troquets diminuaient en France.

comparatif-bonzini-b60-monnayeur-vs-petiot-monnayeur-cafe

Comparaison Bonzini B60 Monnayeur et du Petiot de Café: esthétique

Ressemblances entre le B60 et le Petiot professionnel

On a tous en tête le babyfoot traditionnel avec un meuble en bois clair, des pieds noir et une main courante rouge. Toutes les marques françaises ont une table avec une allure similaire et c’est le cas pour la table Bonzini comme Petiot avec le placement des cendriers à coté des cages, la caisse de couleur hêtre (même elle peut être personnalisée pour les 2 marques en noyer, blanc, noir, taupe, etc…), de forme arrondie sur les angles des panneaux courts et des pieds noirs inclinés.
Le tapis de jeu est en Gerflex sur les 2 tables comme nous pouvons le retrouver traditionnellement en France, qui permet une meilleure maîtrise de la balle. Les joueurs en fonte d’aluminium sont peints à la main et vissés directement sur la barre. Ils sont livrés de base rouge VS bleu mais peuvent être personnalisés aussi. Le système pour payer est placé au même endroit, près de l’arrivée des boules qui est centrale, sur les deux modèles.

Différences visuelles entre le Petiot Café et le B60

comparaison-cage-bonzini-b60-petiot-monnayeur-cafeLa première différence que l’on peut noter est la forme de l’arrivée des balles centrale. En effet, sur le B60, il y a une partie métallique qui retient les petits ballons lorsqu’ils tombent, tandis que sur le Petiot, les boules sont bloquées par une partie en bois qui ressort et permet de les récupérer facilement.
L’autre différence est la position des cendriers qui sont incorporés dans le meuble sur le Petiot alors qu’ils ne font qu’un bloc avec les compte-point et cages sur le B60.
La différence la plus notable est probablement le dessus des cages qui est perforé sur le Petiot monnayeur alors que le Bonzini propose un dessus en métal plat, comme un toit au dessus du gardien. Enfin, les compte-points ne sont pas placés au dessus des cages sur le Petiot mais à l’intérieur du panneau court à droite des cages à la différence du B60 qui a les jetons derrière le goal.

Test Bonzini B60 et Petiot Monnayeur Café : les différences techniques

Similarités entre baby foot B60 et Petiot professionnel

Comme dit précédemment, ces deux modèles disposent d’un tapis de jeu en Gerflex qui vous remémorera les sensations de jeux des bars d’antan en prenant tout autant de plaisir dans votre salon. Vous pouvez ajouter l’option traçage si vous souhaitez encore plus de réalisme lors de vos parties intenses!
Le fond des cages est pour les 2 tables en métal. Le bruit de la balle cognant le fond de la cage vous rappellera celui que vous entendiez autrefois, en espérant que ce soit le souvenir d’un but marqué et non encaissé!
Les terrains des 2 tables ont les coins relevés pour éviter les zones mortes et possèdes des plinthes pour éviter que le ballon en liège ne passe sur le coté sans que vous joueurs ne puissent les arrêter. Les barres sont télescopiques et de même diamètre. Les pieds sont en bois massif (et peints de couleur noire) pour assurer une stabilité de la table pesant toutes deux 90 kilos !

Les différences techniques entre le baby foot Petiot Monnayeur Café et le Bonzini B60

bois-massif-caisseLa principale différence est la matière de la caisse du babyfoot Petiot Monnayeur Café qui est conçue intégralement en bois massif, assurant une haute qualité de résistance et robustesse.  A la différence, les grands panneaux du Bonzini B60 est en multiplis (une matière composite faite de planches fines de hêtre superposées et collées entre elles). De nombreuses personnes pensent que Bonzini fabrique ses tables en hêtre massif alors que ce n’est pas le cas. C’était peut-être le cas il y a de nombreuses années mais plus aujourd’hui.
Cette différence a une triple incidence : la résistance dans le temps, l’évolution visuelle (la patine) et le prix. En effet, le hêtre massif va prendre une patine, tandis que le multiplis restera identique car c’est un composite. On peut aussi y voir une différence environnementale car le multiplis est un composé de glue / colle et de hêtre.
L’autre différence technique importante est le fait que les barres du B60 sont en acier rectifié chromé dur alors que celles du baby foot Petiot sont en acier étiré inoxydable. Même si les 2 coulissent de la même manière et donnent les exactes mêmes sensations de jeu, les barres du Petiot sont protégées contre la rouille, ce qui n’est pas le cas du Bonzini B60 qui nécessitera un huilage très régulier pour éviter que les barres ne prennent la rouille.

Une autre différence non visible extérieurement est la manière dont est construit l’intérieur de ces 2 tables. Il y a 2 différences notables: la manière dont les boules arrivent dans le système de paiement et la matière utilisée.
Chez Bonzini, le système de retour des boules est en plastique bleu qui avec le temps se fragilise puis se casse et donne selon nous une impression de finition bas de gamme et peu qualitative tandis que le Petiot monnayeur de bar propose un système fabriqué en bois qui en plus d’être plus résistant est plus esthétique lorsqu’on ouvre la table. A ce prix, on peut vouloir que l’intérieur soit en bois et non en plastique.
Cela apporte aussi une grande différence dans le jeu pour réaliser la technique qu’on appelle le chaudron magique ou encore la gamelle royale. Il s’agit d’arriver à marquer un but avec une frappe suffisamment forte pour que la balle entre dans les cages, traverse toute la longueur sous le terrain pour ressortir par les cages de celui qui a marqué. Cette technique rarement exécutée nécessite une forte puissance dans le poignet pour et peut être réalisée dans le Petiot en raison de la manière dont est fabriqué le retour des ballons en lièges et notamment le « pont » entre les 2 gouttières. Impossible à réaliser (en dehors d’un coup de chance) avec le retour en plastique de B60.

Comparatif-arrivee-des-balles-bonzini-b60-petiot-monnayeur-cafe

Avis Bonzini B60 vs Petiot Monnayeur Café, notre choix

Suite à notre analyse comparative entre les deux produits, nous avons pu voir des similitudes mais aussi quelques différences qui mettent plus en avant la qualité de robustesse du formidable Petiot comparé à celle du B60. Ce sont deux modèles qui se ressemblent visuellement, qui sont très proches au niveau des sensations de jeux mais aussi dans l’approche du touché et les 2 vous rappelleront vos années lycées. En revanche, notre avis est que qualitativement, le Petiot monnayeur café gagne la partie en étant à un meilleur rapport qualité/prix, en proposant beaucoup plus de personnalisations possibles et surtout une livraison en quelques semaines. Avec le B60, nous pensons que le prix est plus élevé pour une construction plus simple et des matériaux de moins bonne qualité (retour des balles plastiques, bois multiplis) et un délai de livraison et une indisponibilité de plusieurs mois.

Voici un tableau récapitulatif des comparaisons principales :

tableau-comparaison-petiot-monnayeur-cafe-vs-bonzini-b60

Si vous souhaitez des renseignements supplémentaires, contactez-nous sur aide@babyfootvintage.fr


Ce contenu a été publié dans Comparatifs, essais et tests de baby foot, Les dernières actualités du babyfoot. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *